Slick au 104

Publié le par Marie-Aude

J'ai décidé de bouder la FIac.

C'est la crise et la Foire d'art contemporain nous propose des entrées à 28 euros, whahouuu quel effort !

Donc, laissons les riches entre eux, ils n'ont qu'à bien s'amuser avec des artistes déjà connus, reconnus et survendus ...

Moi, j'ai décidé d'aller voir une des manifestations qui se passe en marge du salon : comme Slick.




Des galleristes, nous présentent, au sein des anciennes pompes funèbres (et non pas des abattoirs comme j'ai pu l'écrire précédemment)  de Paris, des artistes qui montent.
Photographes, peintres, maquettistes, plasticiens, vidéastes ...

Voici mes "oeuvres" favorites.


Une oeuvre qui cartonne :





Ces tableaux ne sont pas des photos mais des morceaux de cartons. Ils sont utilisés
comme supports par l'artiste qui a peint dessus un immeuble en trompe l'oeil.



Une installation tragi-comique :




Des couteaux dont la lame est gravée d'un air
connu "Hit me Baby one more time", "Cry me a river" ou encore
"Hold me, thrill me, kiss me, kill me" de U2

 

Des tableaux politiques :





Le journaliste Denis Robert qui en plein procès, se transforme en artiste maudit.
  Tableau " je ne dirai plus de mal de Clearstream "




Du décalé-recyclé :



Une baignoiridienne












Publié dans Expo - artistes ...

Commenter cet article

delphine 28/10/2009 10:52


j'aime beaucoup ce genre d'expos malheureusement elles sont peu nombreuses chez moi ...