S'alimenter à Buenos

Publié le par Marie-Aude

Buenos Aires, voire l'Argentine est réputée pour sa viande ... et je dois dire que depuis notre arrivée nous ne nous privons pas.

Je pense même que nous abusons mais vu les prix, nous aurions tort de ne pas abuser un petit peu juste pour le plaisir ! Une entrecôte à  5 euros, des empañadas à 2 euros, le rêve ...

Pour pouvoir continuer à en profiter, je me suis mise au sport local : le Pilates.
A ma grande surprise, le pilates est (bien sur après le foot) un sport national: des écoles et des cours fleurissent à tous les coins de rues et moi qui suis une fervente adepte, il me semblait dommage de ne pas essayer un cours en español et avec les machines.

Je pense que si le Pilates est pratiqué à l'autre bout de son pays d'origine : l'Allemagne, c'est grâce à l''immigration qui a véhiculé les us et coutumes de tous les immigrants.
Le pays est, effectivement, composé des différentes nationalités qui se sont mélangées : allemande, italienne, espñole, indienne, francaise. Le résultat donne des gens qui ressemblent souvent aux européens tant physiquement que dans leur comportement de vie.

Revenons au Pilates.
Jusqu'ici, je n'avais essayé qu'au sol, mais la machine a le mérite de faire la différence et surtout mon coach personnel ( la classe quoi): Résultat probant mais je ne pense pas pouvoir soulever mon sac à dos, héééé, pauvre Moomin qui va devoir m'aider !





Empañadas (chaussons a la viande et au fromage)



Diner typique de grillades


 

Cours de Pilates au Megatlon

 

 

 

Commenter cet article

delphine 15/11/2009 21:16


miam les empenadas me font envie par contre je ne suis pas très viande, faut voir ! c'est clair que dans ses pays là les prix nous font rêver mais malheureusement, pour les locaux, le salaire est
généralement proportionnel ...