Mon résumé du Brésil

Publié le par Marie-Aude

Mon voyage au Brésil peut se résumer ainsi :

- des plages à perte de vue
- une végétation luxuriante et tropicale
- 2 tubes de crèmes solaires et un tube de biafine
- des gens adorables et accueillants
- du bus, du bus, trop de bus ...
- du short et de la fesse bombée ( j'ai pas de photos, elles se déplacent trop vite malheureusement)
- et des paysages à couper le souffle




Le Christ tout en haut du Corcovado qui veille sur Rio






Vue sur la plage d'Ipanéma oú j'ai passée quelques jours





Parati ou Paradis en français, petit village balnéaire (qui mérite bien son nom)
oú les cariocas viennent passer leurs week-end ...




Iguaçu, des chutes d'eau à couper le souffle
qui ont réveillé mon vertige




Je tiens à souligner que les brésiliens sont très
protecteurs de leur nature,
on trouve ainsi dans leur jungle des poubelles pour recycler

et ça on aime !






Evidemment le Brésil sans le foot ne serait pas le Brésil
voici une photo du Maracana, à ne pas confondre avec la Macareña.
C'est le stade le plus grand du monde avec plus de 100 000 places, apparement c'est génial
d'assister à un match  mais perso je suis restée on the beach ...
la sueur, les hurlement, la bière et tout ça sous 35 degrés,
bizarrement ça ne m'a pas motivée ...









Commenter cet article

fox 02/12/2009 17:47


C'est vrai que les favellas c'est pas fait pour les touristes, mais ça fait partie du Brésil.
J'assombris le tableau car j'ai vu la redif d'un reportage sur le Brésil sur une chaîne de la TNT.
Le Brésil a le record du nombre d'homicides par armes à feu.

Le point positif c'est l'organisation de la coupe du monde, espérons que ça profite aux Brésiliens.


Marie-Aude 02/12/2009 23:43


Apparement les favelas sont de plus en plus "propres", car l'Etat tente de reprendre le pouvoir dans ces sociétés organisées en micros Etats. Mais ces sùres que pour certaines ca reste difficile de
vivre en sécurité !

La coupe du monde va sûrement permettre de continuer cet assainissement ...